RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Sida: 29 millions d'infections peuvent être évitées grâce à la prévention

Environ 45 millions de personnes contracteront le virus du sida ces huit prochaines années mais 29 millions de ces infections peuvent encore être évitées si certaines des stratégies de prévention sont élargies, selon une étude publiée le 6 juillet 2002 dans la revue médicale "The Lancet". Ses auteurs, réunis par le Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA (Onusida) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), estiment que l'expansion des efforts de prévention jusqu'en 2010 coûtera 27 milliards de dollars (environ autant d'euros), soit 1.000 dollars par infection évitée. Quelques jours avant la Conférence internationale sur le sida, qui se tiendra du 7 au 12 juillet à Barcelone en Espagne, les scientifiques préconisent de quadrupler les investissements préventifs, qui s'élèvent actuellement à 1,2 milliard de dollars par an dans le monde. "Cela coûte cher", a noté John Stover, l'un des chercheurs. "Mais ne pas appliquer ou retarder la mise en oeuvre de ces actions de prévention reviendrait encore plus cher". Selon lui, un retard de trois ans réduirait de moitié les infections évitées d'ici 2010. Les scientifiques préconisent d'élargir 12 interventions visant à réduire la transmission du VIH: des campagnes dans les médias; la promotion et la distribution des préservatifs par le secteur public; la commercialisation à but social du préservatif; des programmes de conseil et de test volontaires; la prévention de la transmission mère-enfant; des programmes dans le milieu scolaire; des programmes à l'intention des jeunes non scolarisés; des programmes sur les lieux de travail; le traitement des infections sexuellement transmissibles; le conseil par les pairs à l'intention des professionnel(le)s du sexe; des projets extra-institutionnels à l'intention des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes; et des programmes de réduction des risques à l'intention des consommateurs de drogues injectables. "La mise en oeuvre immédiate de ces interventions pourrait prévenir de nombreuses infections et modifier considérablement le cours de l'épidémie", considère Neff Walker, conseiller principal Modélisation et estimations statistiques auprès de l'Onusida.

Lancet :

http://www.thelancet.com/journal/vol360/iss9326/full/llan.360.9326.editorial_and_review.21657.1

Lancet :

http://www.thelancet.com/journal/vol360/iss9326/full/llan.360.9326.editorial_and

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top