RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Des robots collaboratifs inspirés des cellules du corps humain

Des chercheurs américains du MIT et des universités de Columbia, Cornell et Harvard, ont eu l'idée de transposer à un système robotique l'organisation des cellules du corps humain. Ils ont présenté un système de robots-particules capable de se déplacer et de transporter des objets.

Ce système est composé de multiples petits robots en forme de disque. Individuellement, chaque robot est limité ; il ne peut que s’élargir et se contracter, avec un périmètre de 15 centimètres quand ils sont contractés et de 23 cm quand ils sont en expansion. Mais lorsqu'ils sont regroupés par des aimants, ces robots peuvent réaliser un mouvement coordonné pour que l’ensemble se déplace, contourne des obstacles ou encore déplace des objets.

Pour ce faire, chaque robot comprend dans sa base cylindrique une batterie, un petit moteur, des capteurs détectant l’intensité de la lumière, un microcontrôleur et un composant pour l’envoi et la réception de signaux. Les robots-particules peuvent ainsi se coordonner pour se déplacer vers une source lumineuse.

Les chercheurs ont réalisé une expérimentation comprenant deux douzaines de robots et simulé un système comprenant 100 000 robots-particules. Ces travaux ont montré que le système marche même quand 20 % des robots dysfonctionnent. Impressionnant quand les robots développés aujourd’hui sont souvent composés de pièces complexes et cessent de fonctionner dès que l’une est défaillante.

A terme, ces chercheurs pensent parvenir à concevoir des systèmes robotiques très fiables, souples et polyvalents, qui seront composés d'une multitude d'unités de base et pourront effectuer de nombreuses tâches dans tous les secteurs d'activités.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top