RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les restrictions caloriques bonnes pour le cerveau !

Restreindre son apport en calories permet de perdre du poids, ce qui paraît logique. Mais ce qu'on sait moins, c'est qu'une diminution de l'apport calorique pourrait entraîner un accroissement sensible de la longévité chez l'homme et permettre également de vieillir en meilleure santé.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), dirigés par Johannes Gräff, viennent de montrer sur des souris qu'une restriction calorique de 30 % pendant trois mois permettait de ralentir sensiblement la détérioration des cellules nerveuses et le déclin des facultés cognitives lié à l'âge.

Il semble que cet effet protecteur provienne du fait que les restrictions caloriques activent une enzyme appelée Sirtuine 1 (SIRT1) qui protège les cellules nerveuses de la dégradation liée au vieillissement. Mais ces scientifiques ont également montré qu'il était aussi possible d'obtenir le même effet protecteur sans recourir à un tel régime et en activant cette enzyme à l'aide d'un médicament.

L'étude souligne que "si ces résultats se confirment chez l'homme, cela ouvre la voie à une prévention chimique du vieillissement cérébral".  

Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash

The Journal of Neuroscience

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top