RTFlash

La réduction de la tension artérielle chez les seniors entraîne une baisse des décès par AVC

Selon une nouvelle étude présentée à l'American College of Cardiology de Chicago (Etats-Unis) et publiée simultanément dans le New England Journal of Medicine, l'administration d'un traitement antihypertenseur de manière quotidienne permettrait de réduire respectivement d'un cinquième et d'un tiers la mortalité totale et le taux d'événements cardiovasculaires chez les personnes âgées de 80 ans et plus.

Il s'agit de la plus vaste étude clinique jamais réalisée pour examiner les effets de la seule réduction de la tension artérielle chez des patients âgés de 80 ans et plus uniquement. Pour ce faire, ces derniers ont reçu soit un placebo, soit un diurétique en association avec un comprimé de périndopril administré une fois par jour.

Résultat, cette étude a mis en évidence, entre autres bénéfices thérapeutiques, « une réduction de 21 % du taux de mortalité globale, une réduction de 39 % du taux d'accidents vasculaires cérébraux, une diminution de 64 % des insuffisances cardiaques fatales et non fatales, et une diminution de 34 % des événements cardiovasculaires » affirme le communiqué de l'Imperial College de Londres. Et de préciser que « ces bénéfices sont apparus au cours de la première année de suivi ».

« La réduction de la mortalité globale a constitué un résultat à la fois inédit et inattendu » soulignent les auteurs de cette grande enquête. Des études antérieures avaient démontré que la réduction de la pression artérielle chez les personnes âgées de moins de 80 ans permettait de réduire l'incidence des accidents vasculaires cérébraux et des événements cardiovasculaires.

ACC

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Jeunes obèses : jusqu'à dix ans de vie en moins…

    Jeunes obèses : jusqu'à dix ans de vie en moins…

    Une étude australienne réalisée par des chercheurs de l’Institut George pour la santé publique a mis au point un modèle capable de prédire le nombre d’années restant à vivre à des personnes âgées de ...

  • Beurre ou huile d'olive, un impact opposé sur la mortalité

    Beurre ou huile d'olive, un impact opposé sur la mortalité

    Selon une étude réalisée par des chercheurs américains de l'Ecole médicale d'Harvard,  et présentée à la Nouvelle Orléans à l'occasion du congrès de l'Association Américaine de Cardiologie, un ...

  • Vers une protonthérapie plus accessible

    Vers une protonthérapie plus accessible

    A la différence de la radiothérapie conventionnelle, la protonthérapie, qui utilise des faisceaux de protons, permet de déposer une énergie plus forte dans une région plus localisée et à une ...

Recommander cet article :

back-to-top