RTFlash

Le réchauffement climatique ferait 160.000 morts par an

Environ 160.000 personnes meurent chaque année à cause des effets indésirables du réchauffement climatique et ce chiffre pourrait presque doubler d'ici 2020, ont déclaré mardi des scientifiques. Selon une étude conduite par des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de L'Ecole de Londres pour l'hygiène et la médecine tropicale, ce sont les enfants vivant dans les pays en développement qui semblent les plus vulnérables. "Nous estimons que les changements climatiques pourraient déjà être responsables d'environ 160.000 morts par an", a déclaré le professeur Andrew Haines, de l'Ecole de Londres, lors de la conférence sur les changements climatiques qui s'est ouverte lundi à Moscou. Il a ajouté que, même en tenant compte de facteurs comme l'amélioration des soins, le bilan des maladies provoquées par les changements climatiques pourrait presque doubler d'ici 2020. La plupart des décès risquent d'être enregistrés en Afrique, en Amérique latine ou en Asie du Sud-Est, qui seront sans doute les régions les plus touchées par la malnutrition, la dysenterie ou le paludisme provoqués par la hausse des températures, les inondations et les sécheresses. En revanche, des hivers plus doux vont probablement faire augmenter l'espérance de vie moyenne en Europe et en Amérique du Nord malgré le risque de canicules du type de celle qui a fait près de 15.000 morts cet été en France. Selon Haines, les conséquences néfastes des changements climatiques en terme de santé seront beaucoup plus importantes que leurs éventuels avantages.

Reuters : http://fr.news.yahoo.com/030930/85/3f6xv.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top