RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Quand la voiture devient une centrale électrique

Le Vehicle-to-Grid génère sa propre électricité. Il est ensuite capable de transférer celle qu'il n'utilise pas aux réseaux électriques via une simple prise. L'Université du Delaware travaille sur un véhicule entièrement électrique capable de générer sa propre électricité mais aussi la partager quand la voiture est inactive.

Pour les entreprises ou les administrations disposant d'une grande flotte de véhicules, on peut imaginer l'intérêt du système : si certaines voitures n'ont pas vocation à être rechargées immédiatement, l'énergie résiduelle de leur batterie pourrait être réinjectée dans leurs circuits électriques. Le système, baptisé Vehicle to Grid, se recharge grâce à des sources d'énergie alternatives comme le vent ou le solaire. Il peut ensuite fournir l'énergie stockée dans la batterie de la voiture aux opérateurs électriques. Ce, sans que les fonctions de la voiture soient impactées par ce transfert.

"Si l'on recharge pendant la nuit les véhicules grâce au vent, les opérateurs pourront ensuite utiliser cette énergie quand les conducteurs ne seront pas actifs et auront branché leur voiture", exprime Willett Kempton, l'un des responsables du projet. Et d'ajouter : "Ce service aidera à maintenir la fiabilité du réseau". Pour recevoir les reliquats automobiles, les opérateurs électriques exprimeront leurs besoins via divers protocoles sur IP, besoins transmis aux unités non utilisées. Une rémunération sera versée au propriétaire.

Bien évidemment, cette réduction du coût d'utilisation de son automobile a pour but de populariser l'usage de Vehicle-To-Grid. Avec en ligne de mire la généralisation de l'utilisation de sources d'énergie alternatives et la réduction de celles liées au carbone. Le transfert se fait par branchement.

Selon les créateurs du système, un conducteur américain moyen est au volant de sa voiture une heure par jour. Or l'énergie générée par la voiture est bien supérieure à ces besoins : une automobile électrique qui a chargé pendant une nuit entière peut générer jusqu'à 19 kW, soit la quantité d'électricité nécessaire pour alimenter plus d'une dizaine de foyers.

C'est la ville de Newark, dans le Delaware, qui est la première à adopter le véhicule et à adapter ses infrastructures pour permettre ce transfert d'énergie. D'ici la fin de l'année, la flotte devrait s'élever à six véhicules, répartis dans différentes villes de l'Etat. Ceux-ci seront utilisés pour démontrer l'efficacité du dispositif, qui permet aux autos de fonctionner normalement et de fournir de l'énergie selon les besoins.

UDEL

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une voiture autonome adaptative

    Une voiture autonome adaptative

    A l'occasion du CES 2019, la grand-messe mondiale annuelle de la high tech à Las Vegas, le constructeur coréen Kia a présenté READ - Real-time Emotion Adaptive Driving Concept - ou bien Expérience ...

  • Nantes lance un bus électrique qui se recharge en 15 secondes

    Nantes lance un bus électrique qui se recharge en 15 secondes

    Sur un parking de Nantes, un bus s'approche en silence, ralentit, s'arrête. Soudain, deux bras articulés s'accrochent à son toit, comme ces machines de fête foraine qui attrapent des peluches. En ...

  • Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Edito : Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Cette semaine, je reviens sur un sujet que nous avons déjà plusieurs fois abordé mais qui mérite un nouveau développement, à la lumière des récentes avancées technologiques : l’avenir du train et du ...

Recommander cet article :

back-to-top