RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Quand le cerveau s'auto répare après une lésion…

Des chercheurs de l'Université de Californie, dirigés par Michael Fanselow, et le chercheur australien Bryce Vissel (Institut Garvan pour la recherche médicale de Sydney, Australie), ont découvert que certaines zones du cortex préfrontal sont capables de se substituer à l'hippocampe, lorsque cette région cérébrale, très impliquée dans les processus de mémorisation et d'apprentissage, devient incapable de fonctionner correctement à la suite d'une maladie ou d'une lésion.

Concrètement, ces scientifiques ont montré chez le rat qu'en cas de lésions de l'hippocampe, le cerveau met en place des circuits neuronaux alternatifs dans le cortex préfrontal afin de prendre le relais de cette aire cérébrale déficiente. Ce processus de substitution est d'autant plus étonnant que ces deux régions, hippocampe et cortex préfrontal, sont éloignées l’une de l’autre dans le cerveau.

La mise en évidence de cette plasticité inconnue dans la production de circuits neuronaux pourrait s'avérer très utile dans la mise au point de nouvelles thérapies contre la maladie d'Alzheimer et pourrait également déboucher sur de nouveaux traitements des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PNAS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • J.T.

    30/05/2013

    Des mécanismes surprenants liés à la conscience admise responsable de soi, mieux confortée, élargie en ses paramètres informationnels quantiques :

    - comme avec les effets placebo/nocebo (http://videos.arte.tv/fr/videos/x-enius--7517138.html)

    - ou les recherches de cette biologiste ?

    http://terrenouvelle.ca/Messages/2013/05/26/notre-monde-utilise-lenergie...

  • back-to-top