RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Des puces consommant moins d'un Watt en 2010

Après des années de course effrénée à la puissance, le fondeur Intel semble vouloir changer de stratégie et miser sur la réduction de la consommation électrique de ses processeurs. Il laisse ainsi de côté la notion de fréquence d'horloge pour se focaliser sur l'économie d'énergie. Actuellement, les processus de calcul ne comptent que pour moitié dans la consommation électrique d'une puce ; le reste du courant est dissipé dans les circuits et les jonctions en état de veille. La société de microélectronique a donc annoncé la mise au point d'un nouveau prototype de processeur gravé en 65 nm, baptisé P1265, offrant une réduction d'un facteur 1000 de la perte d'énergie par rapport à ses produits actuels. Cette nouvelle génération de processeur est attendue sur le marché grand public pour 2007, date de sortie annoncée de la prochaine génération de processeurs Intel comme le Merom, qui devrait consommer 10 fois moins d'énergie que les Pentium mobile. Destinée à équiper agendas électroniques, téléphones et autres ordinateurs portables, elle reposera sur une architecture double noyau et sera capable d'exécuter des instructions en 64 bits. L'objectif d'Intel est de fournir à la fin de cette décennie des puces ne consommant que 0,5 watts au lieu d'une dizaine aujourd'hui.

NYT

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top