RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une protéine-clé impliquée dans le déclin cognitif

Décidément, l'élucidation des mécanismes biologiques et moléculaires impliqués dans le vieillissement cérébral et le déclenchement de certaines pathologies du cerveau s'accélère.

Après la récente découverte, par une équipe de l'université de Stanford, du rôle majeur de la protéine C1q dans le déclenchement de certaines maladies neurodégénératives, une autre équipe américaine de l'université Columbia de New York, dirigée par Éric Kandel, co-lauréat du prix Nobel de médecine en 2000, vient de montrer que l'absence d'une protéine baptisée RbAp48 dans l'hippocampe, accélère sensiblement les pertes de mémoire et de déclin cognitif liés au vieillissement.

"Ces résultats ouvrent un nouveau champ de recherche pour traiter les troubles  de la mémoire", souligne le Docteur Kandel. Ces travaux suggèrent en effet que la perte de la mémoire n'est pas exclusivement un symptôme avant-coureur de la maladie d'Alzheimer mais constitue également un phénomène distinct, localisé dans l'hippocampe.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Columbia

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top