RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Première : une protéine artificielle recombine les chromosomes

Des chercheurs de l'Institut Curie, en France, et de l'Université Saitama, au Japon, ont mis au point une imitation de protéine capable de stimuler la recombinaison dans des régions chromosomiques qui normalement ne «recombinent» pas. Cette méthode, une première, permet de diriger la machinerie moléculaire qui contrôle la recombinaison naturelle des chromosomes. Cette avancée pourrait éventuellement déboucher sur la mise au point d'une méthode permettant de stimuler et de cibler cette recombinaison. L'équipe de l'Institut Curie avait mis en évidence, il y a quelques années, le rôle de la protéine Spo11 dans ces cassures chromosomiques. Cette fois, ils ont artificiellement associé à la protéine Spo11 un «véhicule» qui l'emmène «briser» les chromosomes et stimuler la recombinaison, et ce, même dans des régions où elle n'est pas supposée opérer.

Radio Canada : http://radio-canada.ca/nouvelles/Santeeducation/nouvelles/200210/17/003-proteine-chromosome.asp)

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top