RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

La première éolienne offshore télescopique est entrée en service

Elle tourne ! Le Ministère de l’économie et de l’industrie des îles Canaries a indiqué le 17 mars 2019 que l’éolienne du projet Elican est entrée en service. Installé en juin 2018 sur la Plate-forme océanique des îles Canaries (Plocan) au large de l’île de Gran Canaria, le prototype est non seulement la première éolienne offshore pour l’Espagne, mais surtout la première éolienne télescopique.

L’enjeu de ce mode d’installation innovant est de « se passer de gros navires d’installation rares et chers qui sont devenus un frein pour le secteur en termes de capacité et de disponibilité », indique l’entreprise Esteyco, coordinatrice du projet, qui espère une réduction des coûts de 35 % par rapport aux solutions existantes.

Baptisée Elisa, l’éolienne est constituée d’une turbine de 5 MW fixée en haut d’un mât télescopique en trois parties, lui-même ancré sur une fondation en béton. Le tout est construit à terre, mis à l’eau au port et remorqué au large. Une fois en position, la fondation est remplie d’eau pour se poser sur le fond marin. Les trois parties du mât sont levées grâce à un système de câbles et de vérins.

Financé aux deux tiers par un programme Horizon 2020 de la Commission européenne et coordonné par l’entreprise espagnole de génie civil Esteyco, le projet est mené par un consortium d’entreprises. Siemens Gameca Renewable Energy a fourni la turbine. Le britannique ALE Heavylift était en charge des opérations en mer et du levage du mât. L’allemand DEWI a fourni et installé les équipements de mesure et analysera les données de test et d’opération. Et Plocan met sa plate-forme à disposition.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Industrie & Technologies

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top