RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Le photovoltaïque s'emballe mais le thermique stagne

L'année dernière, 36.000 chauffe-eau solaires individuels ont été installés dans l'Hexagone, contre 42.000 l'année précédente, selon l'association Enerplan. Si la baisse est marquée dans le résidentiel, le solaire thermique continue sa progression dans le collectif. L'association évoque la baisse des prix du fioul et du gaz, qui a moins incité les particuliers à investir dans le solaire thermique. " Clairement, il y a eu aussi un effet de réorientation des particuliers vers le photovoltaïque ", ajoute Richard Loyen, délégué général d'Enerplan.

Dans le domaine de l'électricité solaire, c'est en effet l'emballement. Des capacités de 250 mégawatts (MW) ont été installées dans l'Hexagone en un an, contre 105 MW en 2008, selon une étude de PricewaterhouseCoopers (PwC). La France passe ainsi de la douzième à la septième position mondiale derrière l'Italie et devant la Chine.

Motif de cet engouement : les tarifs très incitatifs de rachat de l'électricité photovoltaïque. Si incitatifs que des agriculteurs pouvaient financer gratuitement de nouveaux hangars en installant des panneaux solaires sur le toit.

Le gouvernement a tiré la sonnette d'alarme le mois dernier, annonçant une baisse des tarifs. " Les changements réglementaires de ce début d'année devraient se traduire par une croissance moindre, mais plus saine en 2010 ", estime PwC. Ce secteur emploie actuellement quelque 4.500 personnes en France et le chiffre devrait monter à 8.000 d'ici à 2012, selon le Syndicat des énergies renouvelables (SER).

Les Echos

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top