RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un patient tétraplégique a pu écrire à nouveau grâce à une IA

Une équipe de neuroscientifiques de l’Institut de neurosciences Wu Tsai de l’Université de Stanford a démontré qu’un algorithme pouvait être programmé pour reconnaître les impulsions neuronales liées à l’acte d’écrire des lettres.

Ce nouveau dispositif permet aux personnes paralysées de communiquer deux fois plus vite par rapport aux autres technologies actuellement destinées à cet effet. Pour mener à bien leur recherche sur ce nouveau dispositif, les scientifiques de l’Université de Stanford ont fait appel à un volontaire tétraplégique. Lors des essais, ce dernier devait s’imaginer en train de bouger le bras et la main pour écrire. Cet exercice permettait de générer une activité cérébrale qui a permis de former un modèle informatique appelé réseau neuronal.

Par la suite, le réseau neuronal a interprété les commandes reçues en traçant les formes préconisées par le cerveau sur une interface numérique. Les chercheurs ont par ailleurs indiqué que les patients pourraient formuler des phrases avec 92 % de précision, et ce à une vitesse d’environ 66 caractères par minute. Mais cela pourrait augmenter considérablement avec plus de pratique. Cette nouvelle technologie révolutionnaire a été officiellement présentée lors de la réunion annuelle de la Society for Neuroscience à Chicago.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Stanford

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top