RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le passage en crèche est bénéfique pour le développement émotionnel des enfants

Des chercheurs de l’Inserm, en collaboration avec leurs collègues des universités de la Sorbonne et de Bordeaux, ont étudié l’influence du mode de garde pendant les trois premières années de vie sur le développement comportemental et émotionnel des enfants. Pour ce faire, ils se sont basés sur 1428 enfants de la cohorte EDEN (Etude sur les Déterminants pré- et post-natals précoces du développement psychomoteur et de la santé de l’Enfant), qui a suivi des mères pendant leur grossesse et leurs enfants jusqu’à 8 ans.

Dans cette étude, les mères ont rapporté le mode de garde principal utilisé pour leur enfant à 4 mois, 8 mois, 1 an, 2 ans et 3 ans : mode de garde informel (principalement les parents et parfois les grands-parents, voisins...), assistante maternelle ou mode de garde collectif (garderie, crèche).

Puis à 3 ans, 5 ans et demi, et 8 ans, elles ont rempli un questionnaire destiné à mesurer les symptômes comportementaux et émotionnels à travers 5 échelles (symptômes émotionnels, problèmes relationnels, hyperactivité-inattention, problèmes de comportement, et comportement prosocial).

Les résultats sont clairs : les enfants qui ont fréquenté un mode de garde collectif sont moins susceptibles d'éprouver des problèmes émotionnels ou de rencontrer des difficultés relationnelles entre 3 et 8 ans. Ils ont aussi un comportement plus prosocial, c’est-à-dire plus empathique, dû au fait qu'ils ont appris très tôt à être gentils avec les enfants plus jeunes et à partager. L'étude montre donc que l'accès à un mode de garde collectif entre 0 et 3 ans représente une opportunité pour les enfants qui en bénéficient puisqu'il est associé à un meilleur développement psychologique et émotionnel par la suite. 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

BMJ

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top