RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Parler à son site web avec un portable !

Spyglass et Lucent Technologies ont annoncé le premier logiciel de navigation du Web qui répond à la voix. C'est à la firme qui a développé le premier "browser" de l'histoire (Mosaïc), dont le code a ensuite été revendu à Microsoft qui s'en est servi pour mettre au point Explorer, qu'est donc revenu l'honneur de présenter cette nouvelle catégorie de logiciels de navigation. Car ce Phone Browser constitue bien l'avant-garde d'une nouvelle génération de programmes. Ceux-ci permettront demain aux utilisateurs qui ne peuvent ou ne veulent pas se servir d'un micro-ordinateur d'accéder néanmoins aux sites marchands du Web. A Las Vegas, les responsables de Spyglass ont effectué une démonstration au cours de laquelle il suffisait de dicter un numéro de téléphone puis de parler dans son combiné pour voir le logiciel changer de site Web à la demande. Destinée à accéder souvent et facilement à certains sites, cette technologie permet donc de consulter l'évolution de cours de bourse, la météo ou les résultats sportifs. Pour parvenir à ce résultat, Spyglass et Lucent ont mis en commun plusieurs technologies. Synthèse vocale et reconnaissance de la parole notamment, ainsi que leur adaptation aux réseaux sans fil, de façon à ce que ce logiciel soit utilisable partout, et surtout lorsque l'on se trouve en déplacement. Mais l'un des points fondamentaux permettant au Phone Browser de fonctionner même sur un terminal simplifié, comme un téléphone portable à écran, par exemple, réside dans une autre technologie de Spyglass, baptisée Prism. Prism est un système d'acheminement de données du Web qui "filtre" les sites. Il en élimine toutes les informations codées en langage Internet (HTML) qui ne sont pas absolument indispensables et qui "alourdiraient" de façon dissuasive le transfert de ces informations sur un terminal allégé. Ainsi, les hyper-liens avec d'autres pages ou les bannières publicitaires sont supprimés et la mise en page est elle-même présentée de façon simplifiée.

(Les Echos/13:10:98)

http://www.lesechos.fr/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top