RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les oméga-3 peuvent bloquer certains cancers du sein

En juillet 2010, une étude américaine avait montré que la consommation régulière d'huile de poisson pouvait diminuer de 32%  le risque de cancer du sein pour certaines femmes.

Une nouvelle étude de l'Université de Guelph vient de confirmer cet effet protecteur et de montrer qu'un régime alimentaire riche en oméga-3, une des grandes familles d'acides gras, pouvait ralentir de 30 % la croissance de tumeurs cancéreuses du sein.

Le cancer du sein est la deuxième cause de décès par cancer des femmes et il est très important de mieux connaître les liens entre habitudes alimentaires et risque de cancer du sein. En utilisant des souris transgéniques produisant des oméga-3 et développant des tumeurs mammaires, les chercheurs ont pu montrer que ces animaux avaient 30 % de tumeurs en moins par rapport au groupe-témoin et qu'en outre, ces tumeurs se développaient moins vite que celles des souris sans oméga-3. "Cette différence est uniquement due à la présence d'oméga-3 chez les souris transgéniques et le fait qu'un acide gras présent dans de nombreux aliments puisse avoir un tel effet protecteur en matière de cancer du sein devrait avoir des implications considérables en matière de prévention alimentaire de ce cancer fréquent", souligne le Professeur Ma Zhaoxu.

Celui-ci ajoute que "La réduction de l'incidence des grandes pathologies fortement liées à nos modes de vie passe par une meilleure prévention alimentaire et peut avoir un effet considérable sur le système global de santé."

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Guelph

AACR

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top