RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nouvel outil d'information sur les catastrophes naturelles

Des chercheurs de l'Institut Fraunhofer en ingénierie des systèmes et des logiciels ISST ont développé un système d'alerte précoce qui informe la population sur les dangers potentiels liés aux prévisions météo ou en cas de catastrophes naturelles. Les informations sont disponibles par le biais d'un "Smartphone" et sont personnalisables en fonction de l'utilisateur.

Ce projet du programme d' "Assistance à la vie autonome" (Ambient Assisted Living, AAL) de l'ISST, fait partie du programme européen du même nom qui regroupe 23 pays, dont la France et l'Allemagne. Le programme vise à améliorer la qualité de vie des personnes âgées par l'utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication.

Le professeur Ulrich Meissen de l'Institut Fraunhofer ISST de Berlin explique que "les prévisions ne constituent une réelle protection que lorsque la personne en est rééllement informée. Selon la situation, l'accessibilité au réseau varie - par exemple à la maison ou sur le chemin du travail". Ainsi en fonction de la situation dans laquelle la personne se trouve, l'estimation du danger potentiel doit être adaptée. Le professeur indique également que la meilleure méthode consiste à améliorer les outils existants et à les combiner avec les fonctions de prévisions des risques disponibles.

Cette nouvelle génération d'outils appelée "Système d'alerte multi-dangers et multi-voix" a l'avantage de proposer à l'utilisateur un système totalement personnalisable et donc fortement adapté à ses besoins, grâce à un système de calcul des prévisions par étape. Un utilisateur peut ainsi par exemple définir via internet s'il possède un téléphone portable ou alors s'il passe beaucoup de temps chez lui. Le système va ensuite décider s'il doit être prévenu en cas de danger, par sirène d'alarme, par mail ou par SMS. Il est également possible d'ajouter des fonctionnalités, comme la fermeture automatique des portes de garages en cas de pluviométrie intense. Le professeur Ulrich Meissen explique que ces options seront à l'avenir de plus en plus importantes, à cause du changement climatique et du changement des modes de vie.

BE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top