RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nouveau médicament contre le myélome multiple

Novartis a annoncé l'approbation par l'Autorité américaine du médicament (FDA) du Farydak, un médicament capable d'inhiber la progression du myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse. "Le Farydak a montré qu'il améliorait les chances de survie sans progression de la maladie chez les patients en rechute atteints de myélome multiple" et ayant déjà été traités avec du bortezomib et de l'ImiD", souligne Novartis.

Il s'agit du premier traitement inhibant les enzymes HDAC et son activité épigénétique (influence de l'environnement sur le génome) peut aider à restaurer des fonctions cellulaires affectées par le myélome multiple.

Ce nouveau médicament devrait également être prochainement autorisé dans d'autres pays, selon Novartis. Le myélome multiple, ou maladie de Kahler, se traduit par la muliplication de certains globules blancs cancéreux dans la moelle osseuse. Cette pathologie affecte entre 1 et 5 personnes sur 100.000 à travers le monde, précise le groupe pharmaceutique.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Financial

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Peut-on vivre plus longtemps ?

    Edito : Peut-on vivre plus longtemps ?

    Bonjour, Avant mon édito de ce jour intitulé " Peut-on vivre plus longtemps", je vous invite à vous poser la question : "La Lettre RT Flash va-t-elle vivre encore longtemps?". Je vous adresse ce ...

  • Pour vivre longtemps, mangez plus de fibres !

    Pour vivre longtemps, mangez plus de fibres !

    Selon une vaste étude épidémiologique, le fait de manger de 25 à 29 grammes de fibres alimentaires par jour diminuerait de 15 à 30 % la mortalité toutes causes ...

  • La nanomédecine s'attaque à l'arthrose

    La nanomédecine s'attaque à l'arthrose

    Une équipe de recherche de l’Université de Genève a mis au point deux nouveaux types de traitements qui permettent à des substances actives d’agir localement au cœur ...

Recommander cet article :

back-to-top