RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un nez artificiel, détecteur de cancer

Hossaim Haick et ses collègues de l’Institut technologique israélien, Technion, ont mis au point un prototype de « nez artificiel » capable d’analyser la composition de notre haleine, à la recherche de marqueurs chimiques bien précis. En quelques minutes, le système permettrait de diagnostiquer précocement la présence d’un cancer de la tête et du cou, ou des poumons. Afin de vérifier l’efficacité de leur machine, les chercheurs l’ont testée sur 80 volontaires.

Les premiers résultats confirmeraient l’efficacité de ce « nez articiel ». En effet, le système a permis de détecter les 22 participants atteints d’un cancer de la tête et du cou, et les 24 qui avaient développé un cancer des poumons. Si ce capteur de nouvelle génération n’a montré aucune défaillance, les chercheurs estiment qu’une étude de plus grande ampleur sera nécessaire pour valider la fiabilité du concept. Avant de passer de l’état de prototype à celui de véritable test de diagnostic utilisable par les médecins, il faudra de nombreuses années…

Information Hospitalière 

SDM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top