RTFlash

Vivant

Neuroplasticité artificielle : création de la première synapse dynamique

Développer une intelligence artificielle qui puisse rivaliser avec le cerveau humain est un défi immense, si l'on considère nos milliards de neurones, de connexions et de synapses. Cette fois, c’est une équipe chinoise de l’Université de Tsinghua (Beijing) qui tente pourtant de développer sa synapse artificielle.

Au cours de ces dernières années, des tentatives de développement de synapses biologiques ont vu le jour, basées sur des circuits électroniques (de type CMOS : Complementary metal oxide semi-conductor), des mémoires non volatiles "encapsulées" sur des micropuces hyperperformantes (resistive switching memories) et des transistors à effet de champ (Field Effect Transistor).

Cependant, une synapse artificielle avec plasticité intégrée n'avait jamais encore été réalisée en tant que telle. Les chercheurs chinois affirment avoir réalisé une synapse dynamique, à base d’oxyde d'aluminium et de graphène et dont la plasticité serait "adaptable". Ils ongt utilisé les propriétés bipolaire du graphène, pour reproduire les 2 fonctions, excitatrice et inhibitrice de la synapse et la densité du graphène pour réguler la plasticité synaptique. Cette synapse synthétique qui pourrait ainsi reproduire une forme de plasticité, marque une étape vers l'intelligence artificielle…

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nano Letters

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le projet « Rose », premier pas vers un nez artificiel

    Le projet « Rose », premier pas vers un nez artificiel

    Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les troubles olfactifs concernent une personne sur deux testées positives au virus. Si certains malades s’équipent d’un kit de rééducation pour favoriser ...

  • Les « super-seniors » auraient des « super-neurones »

    Les « super-seniors » auraient des « super-neurones »

    Une équipe de recherche américaine a montré que les neurones qui résident dans une région du cerveau impliqué dans la mémoire, le cortex entorhinal, sont exceptionnellement grands chez les ...

  • Comment les bébés voient le monde

    Comment les bébés voient le monde

    Les humains donnent un sens au monde en organisant les objets en catégories. Quand et comment ce processus commence-t-il ? En étudiant le regard d’une centaine de nourrissons, des scientifiques de ...

Recommander cet article :

back-to-top