RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un modèle virtuel du vivant modifie notre vision de l'évolution

Des chercheurs de l'université du Michigan ont recréé un monde vivant virtuel sur ordinateur. Passionnés de biologie, ils ont conçu un environnement entièrement artificiel puis l'ont rempli de "microbes numériques". Leur but : disposer d'une base expérimentale pour vérifier certaines théories sur l'évolution. Les microbes numériques se nourrissent, se reproduisent, mutent et entrent en compétition, exactement comme dans la réalité. Mais à la différence de leurs homologues naturels leur évolution biologique, qui prendrait des millions d'années dans la vraie vie, se déroule, dans l'ordinateur, en quelques jours. Et les changements de chaque micro-organisme(bactérie, virus.) sont analysés et enregistrés étape par étape. Les chercheurs de l'université du Michigan peuvent ainsi retracer très précisément l'histoire biologique de tel ou tel germe. Fabriquant autant de clones virtuels qu'ils le souhaitent, les biologistes du Michigan ont étudié les effets de plusieurs mutations génétiques sur des organismes " vivants ". L'équipe de Richard Lenski a ainsi pu prouver que chaque mutation, subie par l'un des micro-organismes, ne s'ajoute pas à la précédente mais interagit avec les autres, de façon parfois inattendue. Ils ont également montré que les organismes les plus complexes présentent une meilleure résistance aux mutations. Ce qui signifierait que la capacité d'évolution est aussi fonction de la taille du génome.

brève @RT Flash

BBC News : http://news.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/default.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top