RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Mettre le cerveau sous pression pour le réparer

La médecine hyperbare, notamment utilisée pour prévenir les accidents de plongée, consiste à placer un patient dans un caisson contenant de l'air enrichi en oxygène et à une pression supérieure à la pression atmosphérique.

Des chercheurs de l'école de médecine de l'université de Tel-Aviv, dirigée par le Docteur Shai Efrati, ont montré que le passage en caisson hyperbare aidait à restaurer des fonctions neurologiques dans des zones du cerveau endommagées par une attaque cérébrale, un traumatisme ou des maladies métaboliques.

Ces médecins ont utilisé les taux d'oxygène plus élevés que dans l'air ambiant pour stimuler les neurones endommagés. Ils ont constitué un échantillon de 74 personnes victimes d'un AVC et ont montré, dans le cadre d'une étude clinique en "double aveugle", qu'un traitement hyperbare de deux mois, à raison de 40 sessions de 2 heures, améliorait sensiblement l'activité des neurones endommagés par l'accident vasculaire cérébral.

Les patients ainsi traités ont vu leur paralysie régresser et ont fait des progrès en matière de langage. Ces travaux confirment que des fonctions altérées du cerveau peuvent être réactivées, même longtemps après une lésion cérébrale.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PLOS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top