RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Une méthode prometteuse pour produire de l'hydrogène gazeux

De nombreux systèmes de transport en commun utilisent des moteurs à hydrogène pour réduire leur dépendance aux hydrocarbures. Mais l'hydrogène utilisé provient pour une grande partie encore d'énergie fossile non renouvelable. C'est donc pour cette raison que la technique présentée par des membres de l'université de Pennsylvanie pourrait constituer une avancée intéressante. La méthode utilisée par ces chercheurs combine l'action d'une petite charge électrique et de bactéries, faisant en sorte que ces mêmes bactéries consomment davantage de matière organique constituant la biomasse. Cette pile à énergie alimentée par ce carburant microbien permet alors de générer rapidement de l'hydrogène gazeux.

Jusqu'à présent ce système, appelé électrohydrogénèse, était peu efficace et ne permettait pas de produire de grandes quantités de gaz. Mais dans leurs expériences en laboratoire, les scientifiques ont réussi à faire en sorte que leur réacteur génère de l'hydrogène gazeux à près de 99 % du rendement maximum théorique en utilisant de l'acide acétique, un sous-produit ordinaire de la fermentation du glucose.

« Ce processus permet de produire 288 % plus d'énergie sous forme d'hydrogène que l'énergie électrique consommée pour produire l'hydrogène », souligne Bruce Logan. Professeur d'ingénierie environnementale à l'Université de Pennsylvanie, il est co-auteur avec Shaoan Cheng de cette recherche dont les travaux ont été publiés dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences datée du 12 novembre 2007. Une des applications immédiates de cette dernière technologie de fermentation est de fournir de l'hydrogène pour les piles à énergie des automobiles, qui engendrent l'électricité pour le moteur, soulignent les chercheurs.

News

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top