RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La mer de glace d'Antarctique en déclin constant depuis 50 ans

Des chercheurs australiens ont mis en évidence une diminution régulière et importante de la mer de glace en Antarctique au cours des 50 dernières années mais ignorent pour le moment si elle est due au changement de climat ou à un cycle naturel.Publiés vendredi dans le journal Science, les travaux des glaciologues de la division Antarctique du gouvernement australien ont révélé, grâce à l'étude d'échantillons de glaces prélevés en profondeur, une diminution de 20% de la mer de glace autour de l'Antarctique depuis 1950. Ce déclin est plus prononcé qu'on l'avait initialement soupçonné et contraste avec les observations par satellite qui avaient indiqué que la superficie de la mer de glace se serait accrue lors des 30 dernières années. Mark Curran, qui a dirigé ce programme de recherche, a indiqué que leurs travaux sur la composition chimique de ces échantillons de glace permettaient de remonter jusqu'à 1840, apportant les premières données de long terme sur le déclin de la couverture glaciaire de l'Antarctique. "Nous devons prendre en compte le fait que jusqu'à maintenant, les données ont reposé, pour une large part, sur des observations satellites en cours depuis les années 1970. Notre travail démontre que 30 ans est un période très courte pour tirer des conclusions", a-t-il déclaré. "Cette recherche, faite à partir d'échantillons prélevés à 150 mètres d'altitude sur le site du Low Dome, étend notre connaissance jusqu'à 1840 et explique pourquoi les observations par satellite sont trompeuses". "La détection de changements à long terme est en fait masquée par d'importantes fluctuations de la mer de glace d'une décennie à l'autre. Ces fluctuations ont conduit à penser qu'il y avait eu une augmentation de la surface de la mer de glace sur le court terme", a indiqué le chercheur. La mer de glace de l'Antarctique se forme et se décompose chaque année selon un cycle qui joue un rôle important dans la circulation des océans, les échanges de masses chaudes et le climat mondial. Des inquiétudes de plus en plus vives ont émergé ces dernières années au sujet du réchauffement global, provoqué par les émissions de gaz à effet de serre qui entraînent un fonte de la couverture polaire. Ce phénomène pourrait provoquer l'inondation des zones côtières en basse altitude et de certains atolls. Dans leur étude, les chercheurs australiens ont mesuré, grâce à leurs échantillons, les niveaux d'un gaz produit naturellement à la surface des océans par l'activité du phytoplancton, au cours des 160 dernières années. Le phytoplanton est un végétal unicellulaire, qui constitue la principale alimentation pour des espèces telles que le krill et les baleines. Son activité dans l'Océan du sud est étroitement liée à la configuration de la mer de glace. "Ce que nous pouvons dire à partir des données obtenues grâce à ces échantillons est qu'entre 1841 et 1950 il y a eu peu de changements mais il y a en revanche un déclin significatif d'environ 20 % de la mer de glace depuis 1950", a indiqué M. Curran. Les scientifiques essaient cependant toujours de déterminer si ce déclin est le résultat des changements climatiques ou simplement le fait d'un cycle naturel, a-t-il ajouté.

Science : http://www.sciencemag.org/sciext/sotp/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top