RTFlash

Vivant

Un médicament potentiel pour réparer les lésions de la moelle épinière

Les lésions de la moelle épinière, dues à des accidents ou maladies, sont un défi pour la médecine car les cellules nerveuses lésées ne se régénèrent pas spontanément. En effet, les tissus cicatriciels formés à la suite de telles lésions contiennent des facteurs inhibiteurs, qui bloquent la croissance des axones (fibres nerveuses, prolongements des neurones).

Mais des recherches réalisée au Centre allemand pour les maladies neurodégénératives de Bonn (DZNE, Rhénanie du Nord-Westphalie), sous la direction de Frank Bradke, laissent espérer un traitement qui permettrait la régénération des axones après une lésion de la moelle épinière en neutralisant les facteurs inhibiteurs de croissance qui empêchent la régénération des axones.

Les travaux antérieurs de la même équipe avaient montré qu'une stabilisation des microtubules réduit la formation de tissu cicatriciel et favorise la croissance des axones. Les microtubules sont des fibres cylindriques appartenant au squelette des cellules, permettant la croissance et la mobilité cellulaire.

L'épothilone, une substance commercialisée aux Etats-Unis en tant que médicament contre le cancer, peut stabiliser ces microtubules, à condition d'être administrée exactement à la bonne dose : à haute dose, l'épothilone inhibe la croissance des cellules cancéreuses, tandis qu'à faible dose, elle stimule la croissance axonale chez un modèle animal.

Ces travaux ont montré que l'épothilone agit à plusieurs niveaux. D'une part, elle réduit la formation de tissus cicatriciels, en empêchant la formation de microtubules dans les cellules formant ce tissu. De ce fait, les cellules ne peuvent pas migrer jusqu'à la lésion de la moelle épinière et contribuer à sa cicatrisation. Au contraire, l'épothilone favorise la formation de microtubules dans les axones endommagés et permet ainsi leur régénération. Le traitement à base d'épothilone a permis d'améliorer les capacités motrices des animaux chez qui il a été testé. F. Bradke et son équipe cherchent à présent à analyser l'effet de l'épothilone sur différents types de lésions.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

DZNE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un vaccin antigrippal plus efficace en cas de mutation du virus

    Un vaccin antigrippal plus efficace en cas de mutation du virus

    La Commission européenne a autorisé la commercialisation en Europe de Flucelvax Tetra, le premier vaccin antiviral quadrivalent produit sur culture cellulaire, destiné aux personnes de plus de 9 ans....

  • Un nouveau moyen révolutionnaire pour mesurer la glycémie

    Un nouveau moyen révolutionnaire pour mesurer la glycémie

    Des chercheurs de la startup néerlandaise Noviosense ont mis au point, après de nombreuses années de recherche un appareil capable de mesurer le taux de glycémie à partir des larmes. Cette nouvelle ...

  • Un nouvel antibiotique prometteur

    Un nouvel antibiotique prometteur

    Une étude américaine dirigée par le Docteur William O’Riordan, du Centre médical Chula vista, à San Diego (Californie), vient de faire état des résultats de deux essais de non infériorité concernant ...

Recommander cet article :

back-to-top