RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

La marine américaine va s'équiper des premiers canons laser

La marine américaine vient d'annoncer qu'elle mettrait en service dès 2014, avec deux ans d'avance sur ses prévisions, le premier système d'armes laser (Laser Weapon System). C'est le navire de guerre USS Ponce, croisant dans le Golfe Persique, qui accueillera cette arme d'un nouveau genre. Il s'agit d'un canon principalement destiné à l'interception et à la destruction, dans le cadre d'une défense rapprochée, de drones ennemis.

Bien que l'armée américaine reste assez évasive sur cette nouvelle arme, on sait que celle-ci utilise une gamme de longueur d'onde invisible à l'œil nu. Selon les autorités américaines, l'un des points forts de ce canon laser est également son très faible coût de fonctionnement : selon une étude du Congrès américain, chaque tir coûterait environ un euro !

Il est vrai que pour l'instant cette arme reste d'une puissance modeste et ne délivre que quelques dizaines de kilowatts d'énergie. Quant au prix de ce canon, la presse américaine avance tout de même le chiffre de 32 millions d'euros. Autre avantage de cette arme du futur, il n'est plus nécessaire de stocker à bord des munitions et ce canon dispose apparemment d'une grande autonomie à partir d'une source d'énergie embarquée.

Mais la grande innovation de cette nouvelle arme réside évidemment dans sa précision et dans sa vitesse incomparables. Le faisceau laser se déplaçant à la vitesse de la lumière, il peut en effet détruire ou endommager instantanément une cible mobile située à plusieurs kilomètres.

Il ne s'agit pas pour autant de l'arme absolue dont rêvent les militaires. Ce canon de première génération ne dispose en effet que d'une puissance relativement faible, ce qui ne lui permet pas encore de détruire des cibles importantes, comme des navires ou des avions ennemis. Par ailleurs, l'efficacité de cette nouvelle arme dépend fortement des conditions météorologiques. Tout obstacle physique entre le canon et sa cible, par exemple du brouillard, de la fumée ou de la pluie, va fortement diminuer son efficacité.

Il n'en demeure pas moins que la marine américaine considère que ce nouveau type d'arme est appelé à un grand avenir, notamment dans le cadre de la riposte aux "menaces asymétriques", c'est-à-dire concrètement aux attaques d'un gros navire ou d'une grande base militaire au sol par les drones, des missiles ou des avions.

Il est certain que le département de la recherche de l'armée américaine travaille déjà sur des canons laser de plus forte puissance, capables de détruire ou de mettre hors de combat avions et missiles.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

USN

The New York Times

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top