RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La maladie mentale : un fléau européen ignoré

Le commissaire européen charge de la Santé, Markos Kyprianou, a plaidé mercredi pour que la santé mentale soit élevée au rang des priorités politiques en Europe, rappelant que le suicide tuait davantage que les accidents de la route ou les homicides. C'est «le tueur invisible de l'Europe», a-t-il déclaré, alors que s'est ouverte le 13 janvier à Helsinki la conférence ministérielle de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la santé mentale. «Les maladies mentales sont tout aussi mortelles que les maladies physiques, comme le cancer. En Europe, on compte chaque année davantage de suicidés que de victimes d'accidents de voiture ou d'homicides. Pourtant, la santé mentale bénéficie d'étonnamment peu d'attention», a-t-il ajouté. Markos Kyprianou a souligné sa détermination à faire en sorte que l'Union européenne consacre davantage de moyens à la promotion de la santé mentale. Environ 58.000 citoyens européens décèdent chaque année d'un suicide ou d'automutilations. Ce chiffre est à mettre en rapport avec les 50.700 décès annuels dus à des accidents de la route et les quelque 5.350 victimes annuelles de meurtres ou homicides. La plupart des décès par suicide sont liés à une maladie mentale, en particulier la dépression. Quinze pour cent des personnes souffrant de dépression grave se suicident, et 56 % tentent de mettre fin à leurs jours.

AP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top