RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le liquide amniotique source possible de cellules souches

Le liquide amniotique dans lequel baigne le bébé avant de naître contiendrait de précieuses cellules souches susceptibles d'évoluer en toutes sortes de tissus ou d'organes au potentiel réparateur pour les patients, selon des généticiens autrichiens. L'équipe du professeur Markus Hengstschlaeger (université de Vienne) a extrait du liquide amniotique humain un petit groupe de cellules qui fabriquent une protéine baptisée Oct-4, la marque-clé des cellules souches à potentiel multiple. "Toutes les lignées de cellules souches pluripotentes de mammifères expriment la protéine Oct-4, qui disparaît rapidement quand les cellules se différencient" en tissus divers (sang, nerf, peau, ...), note-t-il. Ces recherches sont encore au stade préliminaire, prévient le professeur Hengstschlaeger, dont les travaux sont parus dans le journal européen Human Reproduction. Il les a par ailleurs communiqués à Madrid au congrès annuel de la société européenne pour la reproduction humaine et l'embryologie (ESHRE). Les chercheurs ont déjà démontré que ces cellules pouvaient se transformer en cellules nerveuses. En outre, elles possèdent trois molécules caractéristiques des cellules souches à potentiel multiple, dites "pluripotentes", selon les premières analyses. Si la poursuite des recherches confirme que ces cellules ont un potentiel similaire à celui des cellules souches embryonnaires, elles pourraient remplacer les embryons humains comme source de cellules souches et calmer les polémiques d'ordre moral qui agitent ce domaine de la recherche, selon les chercheurs. "Même si, en fin de compte, leur capacité de transformation apparaissait limitée à certains types de cellules, cette découverte reste néanmoins extrêmement intéressante", selon le généticien. Selon nombre de scientifiques, les cellules souches seront un jour utilisées pour réparer des organes à la place des greffes ou de médicaments. Les cellules souches sont de trois types: totipotentes (elles peuvent donner toutes les cellules du corps et celles du placenta), pluripotentes (peuvent également donner toutes les cellules de l'organisme à l'exception des membranes embryonnaires) et multipotentes (peuvent se transformer mais en un nombre limité de différentes sortes de cellules). L'équipe autrichienne est la première à identifier cette source potentielle de cellules souches pluripotentes dans le liquide amniotique, même si d'autres ont suggéré que des cellules de ce fluide pourraient donner des cellules de peau.

Human Reproduction de juillet 2003 :

http://humrep.oupjournals.org/cgi/content/abstract/18/7/1489

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top