RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

L’espoir des conjugués anticorps-médicament pour traiter le cancer du sein

Des chercheurs de l'Université de Bâle travaillent sur la mise au point de molécules capables de se lier de manière sélective aux cellules cancéreuses et de délivrer un médicament pour les tuer. Ce concept « conjugué anticorps-médicament » combiné à une thérapie (immunothérapie), stimule le système immunitaire et l'aide à attaquer les cellules tumorales. Selon cette étude, cette thérapie innovante s’avère une option thérapeutique prometteuse dans le traitement du cancer du sein.

Depuis quelques années, une nouvelle classe de médicaments, les conjugués anticorps-médicament sont testés dans le traitement des cancers. lls sont constitués d'un anticorps et d’un médicament : L’anticorps se lie à une molécule cible présente à la surface de la cellule tumorale - ici HER 2- par son extrémité variable tandis que son extrémité constante est armée d’un médicament. La cellule tumorale absorbe l’anticorps qui délivre le médicament qui détruit la cellule cancéreuse de l’intérieur.

L’idée ici est de combiner un CAM, « trastuzumab emtansine », un anticorps ciblant le récepteur HER 2 couplé à un cytotoxique, avec une immunothérapie supplémentaire qui active le système immunitaire pour attaquer la tumeur de manière encore plus efficace.

Les chercheurs, dirigés par le Professeur Alfred Zippelius de l'Hôpital universitaire de Bâle, ont testé cette thérapie doublement combinée chez des souris modèles de cancer du sein. L’équipe montre que la thérapie parvient à bloquer les récepteurs sur les cellules immunitaires qui amortissent leur activation et, en administrant un anticorps complémentaire, à restaurer l’activation de différentes cellules immunitaires.

Si seule, cette réponse immunitaire n'a pas d’effet immédiat et suffisant sur la tumeur du sein, elle se révèle toutefois efficace en combinaison avec le CAM, pour attaquer les cellules cancéreuses au point d’entraîner une guérison complète. Ces recherches ont confirmé l’efficacité des conjugués anticorps-médicament, en particulier en combinaison, et ouvrent de nouvelles perspectives pour le traitement du cancer du sein.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Translational Medicine

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top