RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

L'éolien marin pourrait fournir 30 % de l'électricité européenne en 2050

Selon la dernière étude de WindEurope, intitulée, "Notre énergie, notre futur", l'éolien marin ne fournit pour l'instant que 1,5 % de la demande européenne d'électricité. Mais cette proportion pourrait bondir à 30 % en 2050. Et ce, même si notre consommation d'électricité augmente de moitié d'ici là, en raison d'une électrification croissante de l'industrie ou des transports.

Pour atteindre la neutralité climatique en Europe en 2050, la Commission européenne envisage que la capacité totale des éoliennes en mer puisse atteindre entre 230 et 450 gigawatts d'électricité à cette date. A la demande de dix gouvernements européens, dont la France, WindEurope a étudié les conditions nécessaires pour atteindre ces objectifs. La clef pour faciliter cette évolution ? « Remettre en question le statu quo concernant l'aménagement de l'espace », écrit l'association, qui représente le secteur éolien à Bruxelles.

En mer, les éoliennes doivent en effet partager l'espace avec la pêche, la navigation et les eaux militaires, sans compter les aires marines protégées. Dans les trois mers et océan les plus propices au déploiement de ces énergies renouvelables - l'Atlantique au large de la France, du Royaume-Uni et de l'Irlande, la mer du Nord et la mer Baltique -, plus de la moitié de l'espace n'est pour l'instant pas disponible pour la construction de parcs éoliens.

Or, selon WindEurope, il serait possible de construire 450 gigawatts de capacité éolienne offshore d'ici à 2050, dont 380 gigawatts dans ces trois mers. Ces zones d'exclusion « signifient que moins d'un quart des volumes requis serait bâti à très bas coût - moins de 50 euros du mégawattheure », écrit l'association, contre près des deux tiers dans l'hypothèse où ces zones n'existeraient pas.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Rapport WindEurope

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top