RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L’élévation de la pression artérielle augmente le risque de diabète !

Selon l'OMS, le diabète de type 2 affecte 366 millions de personnes à travers le monde et l’on estime qu’il en touchera 552 millions en 2030. Par conséquent, il est particulièrement important de prévenir le diabète pour réduire les maladies cardiovasculaires dont il est responsable.

La relation entre la pression artérielle (PA) et le risque de survenue de nouveaux cas de diabète est imprécise. L’hypertension artérielle (HTA) est associée à une inflammation chronique et à une dysfonction endothéliale qui sont toutes deux des médiateurs du risque de diabète. Il existe donc une relation de cause à effet entre l'hypertension et le risque de diabète. Cependant, les conclusions de la trentaine d’études de cohortes qui se sont penchées sur la question ont donné lieu à des conclusions divergentes.

Pour essayer d'y voir plus clair, l'équipe du Connor Emdin, du Georges institute for Global Health de Sydney, a essayé d’évaluer l’association entre la PA habituelle et le risque de survenue d’un diabète. Pour ce faire, ils ont identifié à partir des sites de santé présents sur Internet, une cohorte de 4,1 millions d’adultes indemnes de diabète et d’affections cardiovasculaires. L’analyse de ces données a été ensuite complétée par la méta-analyse des études prospectives qui s’étaient attachées à rapporter le risque relatif de nouveaux cas de diabète par unité de PA systolique (PAS).

Globalement, au sein de la cohorte, une élévation de 20 mm Hg de la PAS et une élévation de 10 mm Hg de la PA diastolique étaient respectivement associées à un risque plus élevé de survenue d’un nouveau diabète de 58 % et 52 %.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Direct

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top