RTFlash

Une intelligence artificielle qui réalise seule des diagnostics médicaux

la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité de santé américaine, a donné son feu vert à la commercialisation, aux États-Unis, d'une intelligence artificielle capable de diagnostiquer une rétinopathie diabétique... sans intervention d'un médecin.

La rétinopathie diabétique est une grave maladie de l'œil qui touche 50 % des patients diabétiques de type 2. Concrètement, l'excès de sucre dans le sang fragilise la paroi des capillaires oculaires, ce qui peut conduire à l'éclatement des vaisseaux sanguins rétiniens : sans traitement, le risque de cécité est très élevé.

Baptisé IDx-DR, ce logiciel innovant est capable de détecter la maladie en prenant des photos très précises de la rétine du patient. Doté d'une intelligence artificielle, IDx-DR ne se contente pas de prendre les photos : il les analyse ensuite pour établir un diagnostic en totale autonomie.

« Le IDx-DR est le premier appareil autorisé à la commercialisation qui fournit une décision de dépistage sans qu'un clinicien interprète également l'image ou les résultats, ce qui le rend utilisable par des professionnels de santé qui ne sont normalement pas impliqués dans les soins oculaires », a expliqué la FDA dans son communiqué.

L'autorisation de la FDA se fonde sur une étude clinique portant sur 900 patients diabétiques. Dans près de 90 % des cas, le IDx-DR a réalisé le bon diagnostic, que le patient soit ou non atteint d'une rétinopathie diabétique. En revanche, les autorités sanitaires précisent que l'intelligence artificielle ne fonctionnera pas sur les patients ayant bénéficié d'un traitement au laser, sur les femmes enceintes ou encore sur les patients souffrant d'une perte de vision persistante.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

FDA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Stocker les données dans de l'encre de couleur

    Stocker les données dans de l'encre de couleur

    En 2010, le monde produisait deux zettaoctets de données numériques, soit l'équivalent de deux milliards de téraoctets. En 2020, il en produisait 47 zettaoctet et, selon Statista, le volume mondial ...

  • Vers des ordinateurs quantiques miniaturisés

    Vers des ordinateurs quantiques miniaturisés

    Pour que les ordinateurs quantiques surpassent leurs homologues classiques en termes de vitesse et de capacité, leurs qubits – éléments de calcul doivent être exactement sur la même longueur d'onde. ...

  • Stocker nos données dans l’ADN des plantes

    Stocker nos données dans l’ADN des plantes

    Il y a pratiquement 10 ans, des chercheurs étaient parvenus à encoder des données binaires dans des brins d’ADN, la chaîne moléculaire à double hélice dans laquelle sont consignées dans les cellules ...

Recommander cet article :

back-to-top