RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Impact des activités humaines sur le climat : vers moins d'incertitudes…

La quasi-totalité des modèles actuels d’évolution du climat indiquent un réchauffement dû à l’effet de serre provoqué par des émissions croissantes de CO2 anthropiques dans l’atmosphère, en partie compensé par un refroidissement lié à la présence de particules. Mais l'ampleur de cet effet de refroidissement n’est pas caractérisée de façon suffisamment précise et il demeure des incertitudes sur le calcul du forçage radiatif et sur l’effet des activités humaines sur le climat.

Une étude associant des chercheurs norvégiens, britanniques et français (LMD – CNRS-UPMC-ENS-École polytechnique et LSCE – CEA-CNRS-UVSQ), publiée le 23 février en ligne par Nature Geoscience, montre que dans les 20 prochaines années la contribution du CO2 au réchauffement va dominer le forçage radiatif. "On s’attend à une diminution des concentrations atmosphériques des aérosols au cours des prochaines décennies", indique Olivier Boucher, chercheur CNRS au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD). Leur contribution à l’évolution globale du climat va donc se réduire.

Selon l'étude "Cette évolution va faire diminuer mécaniquement l'incertitude sur la perturbation climatique due aux activités humaines" et François-Marie Bréon, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE), souligne que "Le CO2 va continuer à augmenter mais notre compréhension de l’effet du CO2 sur le climat est à présent meilleure que celle que nous avons de l’effet des aérosols et d'autres agents comme l’ozone ou l’albédo de surface".

Ces recherches vont permettre une plus grande précision dans les calculs de sensibilité du climat, réduisant l'incertitude dans la réponse climatique transitoire de 50 % d'ici 2030, et cela sans prendre en considération l’amélioration très probable de la compréhension scientifique du fonctionnement du climat.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Carbon Brief

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top