RTFlash

Hypertension artérielle : le rôle des gaz mis en évidence

Les causes en sont souvent inconnues, mais les risques pour la santé sont importants : le coeur et les artères produisent trop d'efforts, ce qui augmente le risque d'accident vasculaire cérébral ou d'infarctus du myocarde. Tous les mécanismes impliqués dans la régulation du tonus artériel - la tension des artères elles-mêmes - ne sont pas encore connus ; or la tension artérielle dépend en partie de ce tonus. Guangdong Yang, de l'Université de Saskatchewan au Canada, et ses collègues canadiens et américains montrent que l'hydrogène sulfuré, H2S, à l'odeur d'oeuf pourri, est un vasodilatateur naturel - il diminue le tonus vasculaire et donc la tension artérielle...

On savait que certains gaz, tels l'oxyde nitrique (NO) et le monoxyde de carbone (CO) produits dans la paroi des vaisseaux, jouent un rôle important dans le tonus vasculaire. L'implication de l'hydrogène sulfuré vient d'être mise en évidence grâce à des manipulations génétiques chez la souris. Les biologistes ont conçu une souris transgénique incapable de fabriquer en quantité suffisante l'hydrogène sulfuré, normalement présent dans le coeur et les vaisseaux.

Les souris naissent, se développent et se reproduisent comme les souris normales. En revanche, elles développent en sept semaines une hypertension, même quand la synthèse d'hydrogène sulfuré n'est diminuée que de moitié. Et des analyses approfondies montrent que c'est bien le manque de gaz qui est en cause, notamment au niveau de la paroi interne des artères. C'est la première fois que l'on prouve que l'hydrogène sulfuré est essentiel au maintien d'un tonus vasculaire normal, et donc qu'il régule de façon permanente la tension artérielle.

PLS#

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L’acide lactique, un antidépresseur naturel

    L’acide lactique, un antidépresseur naturel

    Des chercheurs suisses de l'Université de Lausanne ont montré que l’acide lactique, ou lactate, une molécule produite par l’organisme pendant l’effort physique, agirait directement sur le cerveau et ...

  • Soigner le cerveau avec des micro-robots

    Soigner le cerveau avec des micro-robots

    Envoyer un robot miniature dans le cerveau humain pour le soigner ? Ce qui était du ressort de la science-fiction il y a encore quelques décennies pourrait rapidement devenir réalité, assure le ...

  • L'intelligence artificielle au service des enfants diabétiques

    L'intelligence artificielle au service des enfants diabétiques

    Un nouveau traitement pourrait bientôt être disponible pour les jeunes enfants atteints de diabète de type 1 (2300 enfants en France, soit environ 20 cas pour 100 000 enfants). Selon une étude ...

Recommander cet article :

back-to-top