RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La grossesse modifie la structure du cerveau

Selon une étude dirigée par Elseline Hoekzema et Erika Barba-Müller (Université de Barcelone, Espagne), les femmes qui deviennent mères ont vu leur cerveau modifié. Cette observation a été faite après avoir fait passer un scanner avant et après leur première grossesse à 25 femmes. Les chercheurs ont comparé leurs résultats à ceux de femmes nullipares (n'ayant jamais accouché) et ceux d'hommes devenus pères dans le même intervalle de temps. Plus précisément, elles ont perdu de la matière grise dans les zones du cerveau impliquées dans notre capacité à attribuer aux autres des états mentaux différents du nôtre.

Mais dans ce cas, la diminution de la matière grise et le changement de la structure cérébrale ne signifient pas une diminution des facultés mentales pour la future mère mais une réorganisation de la structure et du fonctionnement du cerveau pour permettre à la mère de mieux accueillir son enfant. La perception et l’interprétation des désirs, des émotions, des intentions et de l’humeur d’autrui ou de soi-même changent, pour faire face au stress provoqué par l’immense changement hormonal de la grossesse.

Les mêmes changements sont perceptibles chez les mamans ayant eu recours à la fécondation in vitro.

Ces modifications persistent jusque deux ans après la naissance du bébé et ont été remarquées également lorsque la mère observe des photos de son nourrisson. Des changements qui favorisent l’attachement maternel et aident la mère à mieux comprendre les besoins de son enfant.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top