RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Graisses et maladies cardiaques : les croyances erronées des Français

Sept Français sur dix et trois médecins sur dix pensent, à tort, que certaines huiles sont plus légères que d'autres, et un Français sur deux croit que les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité, bien avant le cancer, chez les 35-64 ans, selon une enquête SOFRES.100 grammes d'huile équivalent quasiment à 100 grammes de lipides" (graisses) a commenté, lundi, le Dr Jean-Marie Bourre, médecin nutritionniste membre de l'Académie de médecine, lors de la présentation de l'enquête SOFRES menée auprès de deux échantillons représentatifs de la population et des médecins (696 personnes de 25 à 60 ans pour le public et 192 médecins généralistes). Les classements des huiles selon leur légèreté (olive en tête pour le public, tournesol pour les médecins généralistes) ne sont donc pas fondés, selon lui. Eliminer le cholestérol de l'alimentation, sans nécessité de santé, peut tourner à l'obsession : en l'absence d'antécédents coronariens (angine de poitrine, infarctus) et avec un taux de cholestérol normal (2g/l, voire moins) près d'un médecin sur deux préconise quand même un régime, selon l'enquête. Or, chez le sujet normal, le cholestérol alimentaire a peu d'influence sur le taux de cholestérol sanguin, l'essentiel (70%) est en effet synthétisé par le foie, a rappelé le spécialiste. Le cholestérol, essentiel à la vie, est notamment un précurseur des sels biliaires (pour la digestion), de la vitamine D et des hormones sexuelles, a-t-il ajouté. 500 à 600 mg/j de cholestérol représente une consommation raisonnable : l'oeuf en contient environ 250 mg, une portion de camembert 25mg. La mortalité cardio-vasculaire (infarctus du coeur, attaques cérébrales) en France, qui est inférieure à celle dans les autres pays méditerranéens d'Europe, "ne relève pas du paradoxe, mais du bon sens d'une alimentation variée et équilibrée avec beaucoup de fruits et de légumes et un peu de vin", selon le Dr Bourre.

(AFP/2/12/98) http://www.actualinfo.fr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top