RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un gène permettrait de prévoir trois ans à l'avance certains cancers du pancréas

Selon une nouvelle étude menée par des scientifiques de la clinique de Mayo (Etats-Unis), publiée dans la revue médicale Gastroenterology le 8 janvier 2019, un gène permettrait de diagnostiquer de façon précoce le développement d’un cancer du pancréas chez les patients atteints de diabète de type 2.

Ce gène, UCP-1 est une protéine qui provoque un brunissement de la graisse, bien connu dans le diagnostic d'autres cancers. Les auteurs de l’étude ont pu conclure que "les changements métaboliques chez les patients avaient commencé 36 mois avant le diagnostic du cancer, parallèlement à une augmentation de la glycémie". De plus, les résultats ont permis également d’identifier trois phases de changements métaboliques avant le diagnostic de cancer du pancréas. Chaque phase étant caractérisée par l'apparition d'un nouveau changement.

Durant cinq années, les chercheurs ont analysé les données de patients atteints d’un cancer du pancréas avant son diagnostic. L’étude s’est portée sur l'évolution de la glycémie à jeun, du poids et des lipides sanguins. Ces examens ont alors permis d’étudier les changements métaboliques des patients qui permettent de comprendre les symptômes pré-diagnostic du cancer.

Au bout de 18 mois avant le diagnostic, les scientifiques ont pu s’apercevoir que les patients subissaient une perte de poids et une diminution des lipides sanguins, notamment des triglycérides, du cholestérol. D’après les auteurs de l’étude, ces symptômes seraient liés à "l’apparition de graisse sous-cutanée de couleur brune au lieu d’être de couleur blanche, un phénomène observé dans d’autres cancers".

"La graisse blanche peut virer au brun en activant certains gènes, notamment UCP-1. Nous avons émis l’hypothèse que le cancer du pancréas provoque un brunissement de la graisse sous-cutanée et avons confirmé notre hypothèse dans des études animales, expérimentales et humaines", expliquent les chercheurs.

Le cancer du pancréas est une maladie qui touche autant d'hommes que de femmes ; la grande majorité des personnes diagnostiquées a plus de 50 ans. L’Institut national du cancer estime à environ 9 000 le nombre de nouveaux cas de cancer du pancréas en France. Il existe trois facteurs de risque majeurs identifiés à ce jour de développer un cancer du pancréas : la consommation de tabac, le surpoids et l’hérédité.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Gastroenterology

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top