RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un gène impliqué dans la plupart des cancers de la prostate

Le gène KLF6 (Kruppel-like factor 6) est un gène retrouvé délété ou muté dans plus de 75% des cas de cancers de la prostate étudiés par l'équipe de Scott Friedman, de la Mount Sinaï School of Medicine (New York, EU). Les expériences fonctionnelles in vitro sembleraient indiquer que KLF6 serait un suppresseur de tumeur impliqué dans le cancer de la prostate.Chez l'homme, le cancer de la prostate représente le cancer le plus fréquent. Il touche un homme sur huit aux Etats Unis. Des facteurs génétiques sont impliqués dans le cancer de la prostate mais aucun de façon isolé n'avait été identifié dans une majorité de cas.Etant donné que le gène KLF6, qui code pour un facteur de transcription exprimé de façon ubiquitaire dans l'organisme, se trouve dans une région du chromosome 10 souvent altérée dans de nombreux adénocarcinomes sporadiques de la prostate (environ 55%), les chercheurs ont voulu examiner ce gène de façon plus affinée parmi 22 patients atteints d'un cancer prostatique.Les auteurs ont trouvé que 77% des patients (17) avait un allèle de KLF6 délété et que l'allèle restant était muté dans 71% des cas. Des analyses sur des cellules en culture ont montré que le gène KLF6 sauvage régulait positivement la protéine p21, de manière p53 indépendante, et réduisait significativement la prolifération cellulaire, alors que le gène muté ne le faisait pas.Les auteurs pensent donc avoir mis en évidence un nouveau gène suppresseur de tumeur, KLF6, impliqué dans les cancers de la prostate. Ils s'attachent maintenant, étant donné le caractère ubiquitaire de KLF6, à étudier son rôle dans d'autres cancers associés au chromosome 10.

Science 21 décembre 2001 : http://www.sciencemag.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top