RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Un fluide moléculaire capable de stocker l’énergie solaire pendant 18 ans

Des scientifiques suédois ont mis au point un fluide spécifique, appelé combustible solaire thermique, capable de stocker de l’énergie solaire pendant plus de dix ans. « Un carburant solaire thermique est comme une batterie rechargeable, mais au lieu de l’électricité, vous emmagasinez de la lumière et restituez de la chaleur à la demande » explique Jeffrey Grossman, ingénieur en matériaux au MIT.

Le fluide est en fait une molécule sous forme liquide que les scientifiques de l’Université de technologie de Chalmers, en Suède, s’emploient à améliorer depuis plus d’un an. Cette molécule est composée de carbone, d’hydrogène et d’azote. Lorsqu’elle est frappée par la lumière du soleil, elle produit un phénomène inhabituel : les liaisons entre ses atomes sont réarrangées et elle se transforme en une nouvelle version énergétique (un isomère).

L’énergie du soleil est ainsi capturée entre les fortes liaisons chimiques de l’isomère et y reste même lorsque la molécule se refroidit à la température ambiante. Pour accéder à l’énergie stockée, le fluide est simplement passé à travers un catalyseur qui ramène la molécule à sa forme originale, libérant de l’énergie sous forme de chaleur.

« L’énergie contenue dans cet isomère peut maintenant être stockée jusqu’à 18 ans » déclare Kasper Moth-Poulsen, chercheur en nanomatériaux à l’Université de Chalmers. « Et lorsque nous extrayons l’énergie et l’utilisons, nous obtenons une augmentation de chaleur supérieure à nos prédictions ».

Un prototype du système énergétique, placé sur le toit d’un bâtiment universitaire, a mis le nouveau fluide à l’épreuve et selon les chercheurs, les résultats ont retenu l’attention de nombreux investisseurs. Le dispositif d’énergie renouvelable sans émissions se compose d’un réflecteur concave avec un tuyau au centre, qui suit le soleil comme une sorte de parabole satellite.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Trust My Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top