RTFlash

Vivant

Les extraordinaires capacités cognitives du bébé

On sait le cerveau des tous-petits capables d'une plasticité étonnante. Dans la prime enfance, entre 6 et 9 mois, un bébé sait différencier des visages avec une grande précision, y compris ceux d'une origine ethnique différente de la sienne. Olivier Pascalis et son équipe de l'Université de Sheffield (Grande-Bretagne) sont allés encore plus loin et ont testé cette faculté de discrimination avec des visages de...singes. Dix minutes par semaine et ce, pendant trois mois, ils ont montré à des enfants de six mois des photos de macaques. Conformément à l'attente des chercheurs, les bébés savent effectivement différencier les faces de singes connues de celles qu'ils n'ont jamais vues. Un tel résultat est très facile à démontrer : sensible à la nouveauté, un bébé passe plus de temps à scruter un visage inconnu.

PNAS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Comment communiquent nos neurones…

    Comment communiquent nos neurones…

    Les cellules du cerveau échangent constamment des informations. Pendant le sommeil, cette activité sert notamment à consolider la mémoire. Toutefois,  la façon dont ces échanges se font reste encore ...

  • Comment une alimentation trop riche transforme notre cerveau

    Comment une alimentation trop riche transforme notre cerveau

    Pour fonctionner, notre organisme a besoin de sucre. Le glucose alimente les cellules qui nous composent, y compris celles du cerveau (les neurones). Pour nos lointains ancêtres, les aliments sucrés ...

  • Maladie de Parkinson : des avancées décisives sont en cours

    Edito : Maladie de Parkinson : des avancées décisives sont en cours

    Décrite il y a plus de deux siècles par le médecin anglais James Parkinson, la maladie de Parkinson est devenue la troisième maladie neurologique la plus fréquente dans le monde (derrière Alzheimer ...

Recommander cet article :

back-to-top