RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un excés de neurones mis en évidence chez les enfants autistes

Une étude américaine portant sur l'analyse de 13 cerveaux de garçons âgés de deux à 16 ans décédés, a révélé que les sept garçons qui souffraient d'autisme avaient en moyenne 67 % de neurones supplémentaires dans la région du cortex préfrontal. Selon les chercheurs, "cette étude est la première à mesurer quantitativement l'excès neuronal dans le cortex préfrontal et a confirmé la théorie selon laquelle une surabondance pathologique de neurones est présente dans des zones clé du cerveau à un très jeune âge chez les autistes". Le cortex préfrontal est la zone du cerveau où se trouvent les fonctions cognitives supérieures comme le langage, la communication et le raisonnement. Or, les compétences intellectuelles sont précisément celles qui sont les plus affectées par l'autisme.

Comme l’explique le Docteur Eric Courchesne, professeur de neurologie à l'université de San Diego et principal auteur de ces travaux, "dans la mesure où ces neurones corticaux ne sont pas fabriqués après la naissance [ils apparaissent entre la dixième et la vingtième semaine de gestation], l'accroissement anormal du nombre de neurones chez les enfants autistes est le signe d'un processus prénatal".

Toutefois durant le troisième trimestre de grossesse et les premiers moments de la vie de l'enfant, environ la moitié de ces neurones sont, comme il se doit, éliminés dans un processus normal d’apoptose (mort cellulaire programmée). Selon le Docteur Courchesne, c’est ainsi un échec de ce processus clé du développement du fœtus et du jeune enfant qui amène à un excès pathologique de ces neurones corticaux.

Par ailleurs, on a depuis longtemps constaté que le cerveau et la tête ont une taille anormalement élevée chez les jeunes autistes, indique TV5monde. Un phénomène également confirmé au cours de l'étude, tandis que le Docteur Courchesne et ses collègues ont retrouvé que le poids du cerveau des autistes dans l'échantillon était 17,6 % plus grand que celui des enfants normaux au même âge.

JAMA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top