RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Eradiquer Helicobacter pylori pour réduire le risque de cancer de l'estomac chez certains patients

Une équipe de recherche du Centre national contre le Cancer de Corée du Sud a voulu vérifier si l’éradication de la bactérie Helicobacter pylori pouvait être efficace chez les patients atteints d’une gastrite chronique sévère qui constitue une prédisposition majeure au cancer gastrique.

Cette étude randomisée, en double aveugle contre placebo, a porté sur 470 patients originaires de Corée du Sud, qui avaient déjà bénéficié de la résection d’un cancer gastrique débutant ou d’un adénome de haut grade. Dans le cadre de cet essai, le cancer gastrique a été recherché par endoscopie gastrique, systématiquement au terme d’une année de suivi puis au-delà.

L’analyse effectuée dans l’intention de traiter a porté in fine sur 396 patients répartis dans les groupes constitués par tirage au sort. Au cours d’un suivi d’une durée médiane de 5,8 années, un cancer gastrique a été détecté chez 14 patients du groupe traité (7,2 %), contre 27 dans le groupe placebo (13,4 %).

Par ailleurs, 327 patients ont bénéficié du suivi à long terme. Une amélioration de l’atrophie glandulaire par rapport à l’état basal, avec changement favorable du grade histologique, a été constatée chez près d’un participant sur deux dans le groupe traité (48,4 %), contre 15,0 % dans le groupe placebo.

Les résultats de cet essai sont donc très clairs et montrent que, pour ce type de patients, l’éradication préventive d’Helicobacter pylori diminue de 50 % le risque de lésion maligne métachrone, tout en améliorant l’atrophie gastrique à long terme.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NEJM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top