RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Destruction de la couche d'ozone : pas de certitudes à long terme

Des incertitudes sur les conséquences à long terme de la destruction de la couche d'ozone persistent, même si ses mécanismes ont pu être scientifiquement établis, selon un rapport de l'Académie des sciences, présenté mardi à Paris. La destruction de l'ozone stratosphérique, affecté essentiellement par des gaz fabriqués par l'homme, dont les CFC, est "passée de la simple hypothèse scientifique à la mise en évidence d'une atteinte de grande ampleur à l'environnement terrestre", souligne ce rapport, rédigé sous la coordination de Gérard Mégie, membre correspondant de l'Académie des sciences. Malgré la suppression des CFC, personne ne peut dire aujourd'hui à quelle date le système stratosphérique retrouvera un équilibre qui, "en aucun cas", ne se fera avant l'an 2050, préviennent les scientifiques. L'ozone stratosphérique est l'unique absorbant du rayonnement solaire ultraviolet (UV) et joue ainsi un rôle crucial dans le maintien de la vie sur Terre. A fortes doses, ces rayons sont toxiques au point de pouvoir tuer les cellules et affaiblir les défenses immunitaires cutanées et provoquer, à terme, des cancers de la peau. Toutefois, a commenté M. Mégie, "on se heurte à la difficulté classique pour extrapoler ce risque aux doses faibles".

(AFP/30/06/98)

http://www.actualinfo.fr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top