RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Découverte d'une molécule responsable de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui se manifeste par des inflammations et une destruction irréversible des cellules au niveau des os et du cartilage, s'accompagnant de fortes douleurs. On estime que 700.000 personnes souffrent de cette maladie au Japon, et il n'existe pas pour l'instant de traitement curatif efficace.

On savait déjà que l'inflammation accompagnant cette pathologie résultait du fait que les lymphocytes T du système immunitaire du patient considèrent certaines de ses propres cellules comme des intruses, et entraînent ainsi leur élimination. Mais il restait à découvrir quelles molécules provoquent cette réponse immunitaire. Une équipe de chercheurs japonais des universités de Kyoto et d'Osaka, dirigée par Yoshinaga Ito, vient d'identifier l'une d'entre elles : cette molécule, une protéine nommée RPL23A et faisant partie du ribosome, serait - au moins partiellement - responsable de la réaction hostile du système immunitaire dans 17 % des cas.

Il reste bien sûr à identifier les autres molécules impliquées, mais cette découverte est considérée comme prometteuse car elle ouvre la voie à des stratégies thérapeutiques visant les causes et non les symptômes de cette maladie. Les scientifiques espèrent un jour parvenir à bloquer de manière ciblée la réaction des lymphocytes T par rapport aux molécules identifiées, ce qui réduirait les inflammations et la détérioration des articulations et des os des patients atteints par cette pathologie invalidante.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top