RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Découverte d'un groupe de gènes communs aux cellules souches

Une comparaison génétique de trois principaux types de cellules souches a permis de découvrir que ces cellules ont certains gènes en commun décrits comme "l'essence" des cellules souches, un constat qui pourrait accélérer la recherche dans ce domaine d'avenir de la médecine, selon une étude publiée dans "Science". Un chercheur de l'Institut médical Howard Hughes de Chevy Chase (Maryland) et ses collègues de l'université de Harvard (Massachusetts) ont pu identifier des gènes spécifiques des cellules souches, qui se distinguent de ceux impliqués dans la croissance normale des cellules adultes différenciées, rapportent-ils dans Science Express, publication internet de la revue Science.

Pour parvenir à ces résultats, ils ont comparé chez la souris des cellules souches embryonnaires, neurales et hématopoïétiques (cellules produisant le sang), mettant en parallèle l'activité génétique de ces cellules souches avec l'activité génétique constatée au sein des cellules déjà différenciées, parmi lesquelles les neurones et cellules de moelle osseuse. "Nous avons d'abord établi qu'il y a un programme génétique commun partagé par les cellules souches", a expliqué Douglas Melton, qui a mené l'étude. "Mais nous avons aussi découvert que ces trois types de cellules souches n'étaient pas identiques".

Les chercheurs ont identifié 216 gènes considérés comme formant "l'essence" de ces cellules souches, ont-ils indiqué. Ces gènes entrent dans des catégories reflétant les tâches que les cellules souches doivent remplir pour s'auto-renouveler et se différencier, a expliqué M. Melton. "Ces résultats fournissent un point de départ pour aider à trouver la façon de provoquer la transformation des cellules en neurones par exemple, qui pourraient aider à rajeunir le tissu cérébral détruit par des maladies neurodégénératives", a-t-il ajouté. Ces résultats devraient également favoriser l'identification de nouvelles cellules souches. Les cellules souches, adultes ou embryonnaires, sont considérées comme une piste d'avenir de la médecine réparatrice en raison de leur potentiel à produire tous types de cellules de l'organisme. Elles pourraient un jour être utilisées comme un stock de pièces détachées pour reconstituer des tissus attaqués par le cancer ou d'autres maladies.

Science du 12-09-2002 :

http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/1072530

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top