RTFlash

D’immenses fermes solaires dans le désert pourraient contribuer à faire tomber la pluie

Une étude montre que la chaleur dégagée par des grandes surfaces de panneaux solaires sombres crée des mouvements de convection qui, lorsque les conditions sont réunies, alimentent des nuages et entraînent un surplus de précipitations. Si les parcs solaires sont suffisamment grands, avec des panneaux photovoltaïques suffisamment sombres et que les conditions sont réunies, c’est bien ce qui pourrait se produire, d’après des modélisations décrites dans Earth System Dynamics.

Premier auteur de l’étude, Oliver Branch travaille dans un secteur émergent : l’étude de la façon dont les énergies renouvelables, facteurs clés dans la lutte contre le changement climatique, peuvent modifier les schémas météorologiques régionaux, créant des sortes de “microclimats”. Le chercheur et ses collègues ont examiné les conditions qui font que les mouvements de convection engendrés par la chaleur dégagée par d’immenses fermes solaires peuvent alimenter des nuages et entraîner des précipitations aux Émirats arabes unis (EAU). « Selon leur modélisation, des vents humides de haute altitude en provenance du golfe Persique permettraient d’arriver à ce résultat [des chutes de pluies] », indique Science.

L'étude montre que, lorsque les conditions sont réunies, un parc solaire de 20 kilomètres carrés entraînerait la formation de près de 600 000 mètres cubes de précipitations supplémentaires, soit l’équivalent d’un centimètre de pluie tombant sur une zone de la taille de Manhattan. Pour Zhengyao Lu, climatologue à l’université de Lund, en Suède, coauteur d’une étude sur des fermes solaires dans le Sahara publiée en 2020, les travaux d’Oliver Branch sont intéressants et la solution qu’il propose pourrait bien être réalisable. Il ne reste plus qu’à construire des fermes aussi grandes, ou à agrandir celles qui existent déjà. Oliver Branch et ses collègues ont déjà identifié d’autres zones du globe où ce type de système pourrait fonctionner. « Il espère que la capacité des grandes fermes solaires à provoquer des pluies incitera à construire de nouvelles installations ».

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

EGU

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Your blog provided us with valuable information. I am looking forward to read more blog posts from here keep it up!!jack torrance jacket Replica

  • vaansh

    13/04/2024

    They all are very luxurious and precious girls for everyone various people come here to get some freshness, pleasure, luxurious fun, and comfort. Mahipalpur Escorts Agency By this website you can, you can find and fulfill your physical needs ad requirements.

  • back-to-top