RTFlash

Comment améliorer l'efficacité des inhibiteurs de l'angiogénèse contre les tumeurs?

Les inhibiteurs de l'angiogénèse étaient une classe pharmacologique extrêmement prometteuse dans la lutte contre le cancer. Lors des tests, ils réussissaient à soigner complètement des animaux de cancers expérimentaux. Mais sur l'homme, leur effet n'a au mieux été que médiocre. Une étude de l'Université de Toronto qui explique pourquoi les tumeurs ne meurent pas : l'anoxie n'est pas complète, et il leur reste de l'oxygène. La nouvelle idée ? Marier les inhibiteurs de l'angiogénèse à de nouveaux médicaments attaquant les nouveaux vaisseaux comme la Combréstatine ou détruisant les cellules hypoxiques comme la Tirapazamine, pour créer un environnement totalement anoxique où la tumeur ne pourra que mourir.

NBC : http://www.msnbc.com/news/713368.asp?0si=-&cp1=1

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Surpoids et dépression : le lien se confirme…

    Surpoids et dépression : le lien se confirme…

    Selon une étude anglo-australienne dirigée par Jessica Tyrrell (Université d'Exeter) et Anwar Mulugeta (Université d'Adelaide en Australie), un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 ...

  • Lutte contre la douleur : une nouvelle ère va s’ouvrir !

    Edito : Lutte contre la douleur : une nouvelle ère va s’ouvrir !

    Il y a deux siècles exactement, en 1818, le grand médecin et physiologiste français François Magendie fut le premier à utiliser la morphine pour soulager les souffrances d'une femme lors d’une ...

  • Une première mondiale en chirurgie cardiaque

    Une première mondiale en chirurgie cardiaque

    Une équipe de cardiologie du CHU de Lille a réalisé l'exploit de remplacer une valve mitrale défaillante par une prothétique, et ce sans ouvrir le coeur ou le thorax de la patiente âgée et fragile. ...

Recommander cet article :

back-to-top