RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Des chercheurs produisent des ovocytes à partir de cellules souches

Une équipe de chercheurs franco-américaine (Ecole de médecine de l'Université de Pennsylvanie et Centre de Neurochimie du CNRS à Strasbourg) a réussi à produire des ovocytes à partir de cellules souches embryonnaires, qui se sont développés jusqu'aux premiers stades de l'embryon, une première aux implications importantes pour la recherche sur la fertilité et le clonage. Il s'agit de la première démonstration in vitro du caractère totipotent des cellules souches, c'est à dire de leurs capacités à produire en laboratoire tous les types de cellules, y compris reproductives. La découverte a également d'importantes implications éthiques puisque les ovocytes obtenus in vitro peuvent à leur tour produire des cellules souches embryonnaires, dont la culture ne peut-être considérée comme une atteinte à la vie au même titre que le prélèvement de cellules souches sur un embryon naturel, selon les chercheurs. Jusqu'à présent, les cellules souches cultivées in vitro étaient considérées comme pluripotentes, c'est à dire capables de produire tous les types de cellules sauf celles constituant les ovocytes et spermatozoïdes. Ces travaux ont permis d'isoler des cellules souches exprimant un gène spécifique de lignée germinale, dont les chercheurs ont suivi le développement dans des conditions leur permettant de produire une lignée de cellules germinales, des cellules destinées à la reproduction. Ces cellules ont ensuite connu l'étape de la méiose, faisant partie du processus de production de gamètes, les cellules reproductrices. Puis ces cellules ont poursuivi leur développement jusqu'au blastocyste, premier stade de l'embryon, malgré l'absence de fécondation des ovocytes. "La plupart des chercheurs pensaient qu'il était impossible de produire des gamètes à partir de cellules souches en dehors de l'organisme", a expliqué Hans Schoeler, de l'école vétérinaire de l'Université de Pennsylvanie, qui a mené la recherche. M. Schoeler a souligné que l'obtention d'ovocytes in vitro pourrait fournir une nouvelle méthode de production de cellules souches embryonnaires qui contournerait les problèmes éthiques attachés au prélèvement de ces cellules souches sur des embryons. L'implantation du noyau de n'importe quelle cellule d'un patient dans un tel ovocyte pourrait alors permettre la production de cellules souches embryonnaires totipotentes, ouvrant la voie à des traitements cellulaires sur mesure pour traiter un patient, selon le chercheur. Les scientifiques sont parvenus aux mêmes résultats avec des cellules souches mâles et femelles, qui se sont toutes développées en gamètes femelles, et cela sans avoir recours à des hormones de croissance ou un procédé particulier. Les chercheurs veulent maintenant déterminer si les ovocytes produits in vitro peuvent être fécondés. "Nous aimerions utiliser ces ovocytes comme une base de clonage thérapeutique, et nous espérons que des résultats identiques peuvent être obtenus avec des cellules souches embryonnaires humaines", a encore déclaré M. Schoeler. Science : http://sciencenow.sciencemag.org/cgi/content/full/2003/501/1

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top