RTFlash

Certaines cellules du rat peuvent vivre indéfiniment en laboratoire

Certaines cellules du rat peuvent se multiplier indéfiniment dans certaines conditions, sans montrer de signes de vieillissement, indique une étude britannique publiée le 19-01sur le site internet de la revue Science. La plupart des cellules des mammifères comportent des dispositifs limitant leur cycle de reproduction. Cette limite permettrait d'éviter le développement de cancers avec une surprolifération de ces cellules mais, en même temps, l'accumulation de cellules en fin de vie serait une des causes du vieillissement. Les chercheurs ont sélectionné des cellules, appelées Schwann, du système nerveux. Prélevées sur le nerf sciatique du rat, elles ont ensuite été placées en laboratoire dans un bouillon de culture. Là, indiquent les chercheurs, "leur taux de prolifération est resté constant, avec une division continue". "A aucun moment elles n'ont traversé de période de faible croissance", caractéristique d'un début de processus de vieillissement. Les cellules d'origine se sont subdivisées au moins 50 fois avant que l'expérience n'ait été arrêtée et les dernières produites "ne pouvaient pas être morphologiquement distinguées" des premières, notent les chercheurs, du University College de Londres. Des cellules du tissu conjonctif, des fibroblastes, cultivées dans les mêmes conditions ont, elles, cessé de se subdiviser après trois ou quatre épisodes. Enfin, voulant confirmer de nouvelles théories déclarant que le vieillissement de certaines cellules pouvait être dû à un "choc culturel", les chercheurs ont plongé des Schwann dans des solutions de diverses concentrations et ont constaté qu'elles évoluaient différemment. Ces résultats montrent que le processus du vieillissement dépend en partie du milieu dans lequel vivent les cellules et non pas uniquement du nombre de divisions, concluent-ils.

Brève rédigée par @RT Flash

Science :

http://www.sciencemag.org/feature/express/expresstwise.shl#1056780

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top