RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Les cellules solaires sans silicium arrivent au Japon

Showa Shell Sekiyu KK va commercialiser à partir de mai des cellules pour panneaux solaires à base de CIS. Le CIS (de l'anglais Copper Indium di-Selenide) est un semi-conducteur capable de se substituer au silicium des cellules photovoltaïques habituelles tout en étant beaucoup plus simple à fabriquer. Leur rendement de 10 % est légèrement inférieur à celui des cellules en silicium poly-cristallin et le prix de vente des panneaux solaires avoisinera celui des panneaux poly-cristallins.

L'usine de production de Miyazaki, sur l'île de Kyushu, est chargée de produire l'équivalent en énergie solaire CIS de 20 MW par an. L'énergie nécessaire à leur fabrication est inférieure à celle des cellules poly-cristallines. Avec l'expansion du marché des cellules photovoltaïques, la technologie poly-cristalline souffre de problèmes d'approvisionnements insuffisants en silicium.

A partir de mai 2007, Showa Shell a prévu de commercialiser au Japon les panneaux solaires CIS sous forme de modules fixables sur des toits existants puis plus tard en tant que matériau pour toiture. Le produit sera également bientôt vendu en Allemagne et dans les autres pays d'Europe.

D'autres alternatives existent pour remplacer les cellules solaires en silicium et les Japonais y voient un grand intérêt car le plan d'aide au développement de l'énergie solaire du gouvernement est arrivé à terme. Sharp Corp. va ainsi commencer à produire en masse des cellules qui utilisent 100 fois moins de silicium poly-cristallin que d'habitude et Fuji Electric a commencé, depuis décembre dernier, à produire des cellules photovoltaïques en silicium amorphe.

Enerzine

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top